Le yoga

Cette discipline, née il y a plus de vingt siècles en Inde, continue d’être pratiquée, explorée, enrichie dans de nombreux pays de par le monde. Sa grande richesse – le fait qu’elle s’intéresse à tous les aspects de la vie humaine et l’engagement de grands maîtres et professeurs – explique ce rayonnement.

Le yoga, par une pratique régulière, propose de se mettre en mouvement vers une vie plus sereine, plus riche de tous nos possibles, plus pleine, faite de plus de liberté intérieure. Elle conduit à une meilleure connaissance de soi qui est progressive, patiente, honnête. Elle influe sur notre vie personnelle, familiale, professionnelle et va vers une plus grande unité dans l’ici et maintenant.

La pratique intègre de nombreux outils :

  • les postures, ou position du corps, mouvements du corps ;
  • la respiration ;
  • l’étude des textes, principalement le Yoga Sūtra de Pataňjali, qui décrit le but du yoga ainsi que les différents moyens pour parvenir à un esprit en paix et les différents écueils qui peuvent jalonner le chemin ;
  • la méditation.

Progressivement, des progrès sont ressentis au niveau de l’énergie, du corps, de l’esprit.

Le yoga peut être pratiqué quelque soit l’âge, le sexe, la condition physique, les goûts. Sa transmission se place dans le grand respect de toute religion et culture.

Malgré l’intérêt incontestable des nombreux livres et DVD traitant de cette discipline, le yoga s’apprend avec un professeur. C’est l’interaction tissée de respect mutuel, de confiance qui permet toute transformation. Le professeur se doit de livrer un enseignement clair, l’élève s’implique dans sa pratique, animé du désir d’apprendre. Cet apprentissage se fait en cours de groupe ou cours individuel suivant les besoins et la recherche de l’élève.

Dans le contexte du yoga, la maladie est définie comme étant une entrave majeure sur le chemin d’évolution, c’est pourquoi le yoga s’intéresse au maintien et, le cas échéant, au rétablissement de la santé.